Solidarité avec les affiliés et les syndiqués français

Déclaration du Secrétaire Général Jan Willem Goudriaan: (English below) image @jean_julien : peace for Paris

Chers amis, chers camarades, chers collègues,

Il est difficile d’exprimer dans des mots mes sentiments et mes pensées à propos de ce qui s’est passé ce vendredi à Paris. C’est une horreur. Il y a tant de victimes, de tués et de blessés dans ces attentats. La FSESP condamne tous les actes de terreur. J’ai la confiance de parler pour tous les affiliés quand je dis que nos pensées sont avec les victimes, leurs familles et leurs amis ainsi que le peuple français qui subit ce cauchemar. Un attentat contre le peuple français est un attentat contre le peuple d’Europe.

Dans ces évènement tragiques, les travailleurs et les travailleuses des services publics doivent faire face à l’horreur et aux suites de la terreur. Le personnel médical, comme les infirmiers et les médecins, les ambulanciers, les policiers, les pompiers et beaucoup d’autres qui fournissent la sécurité et les premiers secours et qui travaillent toutes les heures pour sauver les vies, donner de l’abri et de la protection. Les travailleurs des services publics sont au cœur de nos sociétés pendant les moments difficiles.

La FSESP, les syndicats des services publics et le mouvement syndical européen sont avec vous. Nous nous solidarisons avec nos collègues des syndicats français dans leur lutte pour la solidarité, la liberté et la démocratie. Nous nous opposerons à ceux qui cherchent à diviser nos sociétés, à diviser les travailleurs, nos familles et nos communautés.

Solidarity with the French affiliates and members


{
Statement by General Secretary Jan Willem Goudriaan:}

Dear friends, dear comrades, dear colleagues,

It is difficult to express in words my feelings and thoughts over what has happened this Friday in Paris. It is horrible, and so many people killed and hurt by these brutal acts of violence. EPSU condemns all acts of terror. I am confident I speak on behalf of all affiliates when I express that our thoughts are with the victims, their families and friends as well as the French people who go through this nightmare. The attack on the people of France is an attack on the people in Europe.

These tragic events did see public service workers mobilising to face the horror and the terrible aftermath. Medical staff such as nurses and doctors, ambulance drivers, police, firefighters and so many more provided security and first-aid and are working round the clock to safe lives, provide shelter and protection. Public services workers are the core of our societies in difficult times.

EPSU, public service unions and Europe's labour movement stand with you. We are with our French trade union colleagues in their fight for solidarity, liberty and democracy. Our trade union work to fight inequality and discrimination, for social justice, quality public services, jobs and proper pay and conditions unites workers and people across borders. We will oppose those that seek to divide our societies and pit workers, our families and our communities against each other.



Message of PSI in solidarity with French unions, workers and people



Lire en ligne

L’Internationale des Services Publics (ISP) exprime sa profonde sympathie envers les victimes tuées et blessées dans les attentats de Paris, vendredi dernier, et leurs familles. Nous sommes solidaires avec le peuple français, ses syndicats, et tous les travailleurs et travailleuses des services d'urgence, de santé et de sécurité qui sont sur la ligne de front de ces attentats sanglants.

Le vendredi 13 novembre 2015, des attaques simultanées ont été effectuées sur six sites autour de la capitale française, tuant 129 personnes et en blessant au moins 300 autres. Ce fut l’attaque la plus meurtrière de la ville depuis la Seconde Guerre mondiale. Une scène horrible a eu lieu à la salle de concert du Bataclan dans le centre de Paris, où quatre attaquants ont tiré sur la foule assistant à un spectacle. Des explosions se sont produites à proximité du Stade de France, où un match de football avait lieu entre la France et l'Allemagne, en présence de 80 000 supporters et le Président français, François Hollande. Plusieurs autres endroits de la capitale française ont été choisis pour d’autres fusillades.

Nous sommes solidaires avec la population française ces jours de grande tristesse et nous exprimons notre révolte face à cet usage absurde et extrême de la violence contre des personnes innocentes. Ces attaques visent à inspirer la peur et la haine, poussant vers une spirale croissante de violence. Les auteurs de ces crimes odieux, et ceux qui les soutiennent, doivent être identifiés et traduits en justice, sans perdre de vue les racines de cette terreur. Alors que l’état d'urgence est déclaré, nous plaidons pour le calme et la solidarité.

En tant qu’organisation syndicale, l’ISP s’érige contre toute violence à l’encontre de tout être humain et déplore les attaques perpétrées dans le monde entier. En ce jour de deuil national, l’ISP prône la tolérance et la paix. La paix est la condition de base pour une société juste et inclusive. Nous appelons les gouvernements à poursuivre la voie diplomatique et de trouver des solutions politiques qui conduisent à un futur meilleur pour tous.