Arrêtée sous la menace d’une arme à feu, frappée et torturée, une syndicaliste turque évoque ses souffrances devant le Congrès de la FSESP

Meryem Ozsogut receives a standing ovation from EPSU congress delegates

(12 June 2009, Brussels) In the closing session of the 8th EPSU congress, delegates heard from {{Meryem Özsögüt}} from the Turkish health union [{{SES}}->http://www.ses.org.tr/]

Lors de la séance de clôture du 8ème Congrès de la FSESP, Mme Meryem Özsögüt, membre du syndicat de la santé turc [{{SES}}->http://www.ses.org.tr/], a livré un témoignage poignant de son arrestation et des actes de torture que lui ont été infligés par les autorités turques. En 2008, elle avait organisé une conférence de presse pour dénoncer les exécutions menées par les autorités. Arrêtée sommairement sous la menace d’une arme à feu, elle a été détenue sans procès.

<img13891|center>

Elle a remercié la FSESP et Public Service International pour leur participation à l’organisation de la campagne de solidarité internationale qui a permis sa libération et décrit en détail quelques unes des multiples violations des droits de l’homme dont sont victimes les syndicalistes en Turquie.

Elle a déclaré que sa présence au Congrès donnait l’exemple de l’importance de la collaboration syndicale transnationale. La fin de son intervention a été saluée par une ovation des participants.

Avant de passer la parole aux présentateurs des 10 engagements pour les services publics qui clôturaient le Congrès, elle a conclu son allocution par le cri de ralliement « longue vie à la solidarité internationale ».

<doc13909|left>

More like this