Les citoyens au Parlement européen : Défendez le droit à l'eau et mettez en œuvre l'ICE

ECI Right2Water logos

(Communiqué de presse de la FSESP, Bruxelles, 18 octobre 2018)  Avant le vote de la semaine prochaine au Parlement européen sur la directive sur l'eau potable (DWD), la Fédération syndicale européenne des services publics (FSESP) exhorte les membres du Parlement européen (MPE) à soutenir l'appel en faveur de l'accès universel à l'eau potable.

En février de cette année, la Commission européenne (CE) a entamé le processus de révision de la directive DWD, y compris pour la première fois une référence directe à la toute première initiative citoyenne européenne réussie - Right2water. La FSESP le soutient depuis 2012. Bien que les propositions de la CE ne reconnaissent pas pleinement le droit à l'eau dans le droit communautaire tel que défini par les Nations Unies en 2010, nous le considérons comme un pas dans la bonne direction. Un vote au sein de la commission de l'environnement compétente du Parlement n'est pas allé assez loin.

Le Parlement européen a l'occasion d'écouter les quelque 2 millions de citoyens qui ont signé en 2013 l'Initiative citoyenne européenne (ICE). Le rapport de l'eurodéputé Michel Dantin inclut quelques progrès mais rate l'occasion d'assurer l'inclusion d'un approvisionnement universel en eau potable sûre et de haute qualité.  La FSESP et d'autres partisans de l'ICE font campagne en ce sens, ce qui nous rapproche de la reconnaissance du droit humain à l'eau dans l'UE. Il faut une position ferme à l'égard du Conseil pour convaincre tous les États membres.

Jan Willem Goudriaan, secrétaire général de la FSESP et vice-président de l'ICE right2water, déclare : "Jusqu'à présent, les députés européens ont soutenu les millions de citoyens qui souhaitent que le droit humain à l'eau soit reconnu dans l'UE. Maintenant, le Parlement peut faire en sorte que cela se fasse par le biais de la législation de l'UE."   Il ajoute : "Le vote de mardi sera un signal important en vue des prochaines élections européennes pour montrer que le PE peut apporter sa contribution aux citoyens européens".

La FSESP appelle les députés européens à soutenir les amendements de compromis alternatifs 206 et 210

Pour plus d'informations, contactez Pablo Sanchez psanchez@epsu.org 0032(0) 474 62 66 33

More like this