R.A.1. «Renforcer les syndicats européens du secteur public»

Du fait de la poursuite de la mondialisation et du processus d'intégration européenne, la situation sociale évolue très rapidement et cette évolution a des répercussions sur le fonctionnement et l'avenir des organisations syndicales à l'échelon national mais aussi, en dernière analyse, sur la FSESP à l'échelon européen.
Les tendances les plus notables à l'origine de cette évolution sont :

{{1. Complexité croissante et dynamique de la société}}

Les divergences croissantes des aspirations et intérêts individuels ont pour résultat que les individus s'apparentent à plusieurs groupes différents. Les groupes de la société se réduisent en taille, se diversifient par leur composition et deviennent plus dynamiques, et il est par conséquent plus difficile de les reconnaître et les appréhender. Cette situation est renforcée par le processus de la libre circulation des personnes, des biens et des services dans l'Union européenne.

{{2. Les intérêts des individus et des groupes s'affirment de plus en plus.}}

La solidarité entre les individus et les groupes et la collectivité sociale est plus forte lorsqu'il existe un lien entre l'intérêt personnel (du groupe) et l'intérêt collectif.

{{3. Évolution de la demande sur le marché du travail.}}
Le développement d'une économie européenne de la connaissance entraîne, entre autres, une demande accrue de personnel hautement qualifié, la numérisation de tâches administratives simples et le transfert du travail vers des pays à bas salaires.
De ce fait, la situation des personnes moins instruites est sous une pression sans cesse croissante.

{{4. La conséquence directe du gain d'influence des forces du marché et de la privatisation}} est une flexibilisation croissante des conditions d'emploi des strates inférieures du marché du travail.

{{5. L’allongement de l’espérance de vie et le vieillissement de la société}} forcent notre société à une réflexion sur les moyens de remédier à la future pénurie de main-d’œuvre.

{{6. Les avancées de la numérisation.}}
La numérisation de la société, avec l'administration en ligne par exemple, va se poursuivre à un rythme accéléré, ce qui veut dire que le travail qui est encore actuellement façonné par l'action humaine va disparaître. La numérisation influence aussi les schémas de communication entre les individus. L'absence d'accès au monde numérique empêche la participation sociale.

{{7. Importance croissante de la durabilité.}}
En raison d'une moindre disponibilité des ressources humaines et du changement climatique, la société attache davantage d'importance à la durabilité.

{{8. Que signifient ces tendances pour les syndicats et pour la FSESP ?}}
Nous avons constaté que tous les syndicats de la FSESP sont confrontés à une représentativité à la dérive.
Les effectifs sont en recul dans les différents groupes et secteurs. Nous avons une grande responsabilité en tant que syndicats et nous devons être prêts à nous remettre en question et à faire de même pour notre activité syndicale. Pour que les activités syndicales soient efficaces, nous devrons nous concentrer sur la CROISSANCE des syndicats, de manière à garder le contact avec tous les salariés et tous les secteurs. Si les syndicats veulent garder le contact avec les salariés et continuer à être représentatifs de tous les groupes et secteurs, ils doivent changer pour être plus attrayants pour les membres actuels et potentiels.
La croissance, en mettant au programme les questions qui comptent vraiment pour les salariés. Ces questions fondamentales doivent être actualisées et testées de diverses manières. Les membres ont des besoins auxquels nous n'avons pas prêté attention dans le passé.
La croissance, au moyen de nouvelles formes d'activité syndicale dirigées sur les nouvelles générations, sur des thèmes et des groupes spécifiques, comme ceux dépourvus d'emploi permanent.
Pour pouvoir recruter plus de membres, nous devons montrer clairement ce que nous faisons en tant que syndicats et comment nous agissons pour les travailleurs à tout qui veut s'affilier.

{{9. Que faire ?}}
Pour donner de la substance à ce processus, le Congrès invite la FSESP à jouer un rôle stimulant et motivant, en mettant l'accent sur la croissance !

C'est pourquoi nous demandons au Congrès :

1. De faire de la croissance (de l'ensemble de la FSESP et de chaque syndicat séparément) la pierre de touche de tous les choix faits par la FSESP en matière de politique et d'action militante.

2. De se servir de la FSESP comme d'une plate-forme pour les meilleures pratiques, les nouvelles stratégies et formes de renouveau orientées vers le changement, tout en se concentrant sur l'échange mutuel. Pour donner de la substance à cette plate-forme, nous demandons l'organisation d'une conférence sur le thème de la croissance, afin de pouvoir jeter les bases de la poursuite du développement de cette plate-forme. Par ailleurs, le thème "comment opter pour la croissance et se renforcer réciproquement" devrait être mis à l'ordre du jour de toutes les réunions de la FSESP.

{Adopté le 10 juin 2009}
<doc14296|left>

More like this