Le nouveau comité de dialogue social sectoriel pour les services sociaux donne la parole à l'un des secteurs à la croissance la plus rapide en Europe

New Social Dialogue committee social services banner

(Bruxelles, le 10 juillet, Communiqué de Presse - embargo jusqu'au 10 juillet à midi) Aujourd'hui, la Commission européenne a créé un nouveau comité de dialogue social sectoriel pour la première fois depuis plus de dix ans : le comité de dialogue social pour les services sociaux. Cette annonce fait suite à l'adoption de la recommandation du Conseil sur le renforcement du dialogue social dans l'Union européenne.

La Fédération syndicale européenne des services publics (FSESP) et la Fédération des employeurs sociaux européens (SE), les partenaires sociaux représentatifs de l'UE qui l'ont demandé, se félicitent de la création de ce comité qui s'efforcera de garantir de meilleures conditions de travail à plus de 9 millions de travailleurs et travailleuses des services sociaux dans l'UE.

Le secteur des soins est l'un de ceux qui connaissent la plus forte croissance dans l'UE. En 2022, les services sociaux représentaient près de 5 % de la main-d'œuvre totale de l'UE. Le nombre d'employés du secteur a augmenté de 15,5 % en dix ans, soit le double du taux moyen de l'ensemble de la main-d'œuvre de l'UE. Cependant, le secteur est également confronté à de grands défis, notamment en ce qui concerne la pénurie croissante de personnel et, en même temps, l'augmentation des besoins de soins d'une population vieillissante.

Dans sa stratégie européenne 2022 sur les soins, la Commission invite les États membres à investir dans la main-d'œuvre des services sociaux et à promouvoir les négociations collectives afin d'améliorer l'attractivité du secteur et de remédier aux pénuries de personnel.

La FSESP et les Employeurs sociaux travaillent ensemble depuis plus de dix ans pour renforcer la capacité des partenaires sociaux nationaux dans les services sociaux et construire le dialogue social tant au niveau européen que national dans le cadre de projets financés par l'UE.

La demande officielle de création du nouveau Comité a été faite par la FSESP et les Employeurs sociaux en juin 2021 et a ensuite été rejointe par le Conseil des Communes et Régions d'Europe (CCRE).

Réagissant à la réponse de la Commission européenne, le Secrétaire général de la FSESP, Jan Willem Goudriaan, a déclaré : "Le secteur des services sociaux se caractérise depuis longtemps par des bas salaires, des conditions de travail pénibles, des emplois précaires et des stéréotypes sexistes préjudiciables. Il est largement reconnu que le dialogue social et la négociation collective constituent l'une des solutions les plus importantes à ce problème. Pour cela, nous attendons de la Commission qu'elle alloue les ressources essentielles nécessaires, comprenant à la fois l'engagement politique et le soutien pratique. Nous attendons avec impatience un dialogue ambitieux et constructif avec nos partenaires sociaux, les employeurs sociaux et le CCRE, afin d'apporter les changements profonds qui sont nécessaires.

Gregor Tomschizek, Président des Employeurs sociaux, a déclaré : "Alors que nous sommes confrontés à une demande croissante et évolutive de services sociaux, le secteur connaît aujourd'hui une importante pénurie de personnel. Pour attirer et retenir des travailleurs qualifiés, nous devons faire progresser la formation et les compétences, améliorer les conditions de travail et rendre les emplois dans le secteur des soins plus attrayants. Le dialogue social est essentiel dans ce processus. Les employeurs sociaux se réjouissent d'une coopération positive et fructueuse, en tant que partenaires sociaux au sein du comité de dialogue social sectoriel pour les services sociaux.

Les priorités du projet de programme de travail du nouveau comité comprennent en particulier les conditions de travail, l'évolution des emplois, les compétences et l'attractivité afin de fournir des services sociaux accessibles, abordables et de haute qualité. Il permettra également aux services sociaux de renforcer leurs capacités, d'être plus visibles et de mieux contribuer aux politiques sociales publiques.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Pablo Sanchez : [email protected] ou +32474626633

Tamara Gomez-Sanchez: [email protected]

Note aux rédacteurs :

La Fédération syndicale européenne des services publics (FSESP) est la fédération syndicale européenne qui représente le secteur des services sociaux, couvrant des millions de travailleurs des services sociaux à travers l'UE, les pays candidats, la Norvège, le Royaume-Uni et au-delà, y compris l'Ukraine. La FSESP représente les travailleurs des services publics et à but non lucratif, ainsi que des entreprises de soins privées telles que Clariane, Orpea et Colisee.

La Fédération des employeurs sociaux européens est la voix des employeurs dans le domaine des services sociaux au niveau européen, représentant 31 membres de 20 pays. Ce domaine comprend tous les services de soins et d'assistance, en particulier pour les personnes âgées, les personnes handicapées, les enfants et les autres personnes exclues et défavorisées.

Le dialogue social européen fait référence aux discussions, consultations, négociations et actions conjointes impliquant des organisations représentant les deux parties de l'industrie (employeurs et travailleurs). Le dialogue social sectoriel est un dialogue social qui se déroule au niveau de la branche entre les organisations syndicales et patronales européennes d'un secteur spécifique de l'économie. Le dialogue social sectoriel au niveau européen utilise divers outils pour formaliser les engagements pris par les partenaires sociaux, notamment des avis et des positions communes, des déclarations, des lignes directrices et des codes de conduite, des chartes et des accords-cadres. Les accords peuvent être proposés pour être mis en œuvre par le Conseil sous la forme d'une directive, comme ce fut le cas pour l'accord sur la protection des travailleurs du secteur de la santé contre les blessures et les infections causées par des objets tranchants à usage médical (directive 2010/32/UE du Conseil). Plus d'informations ici : https://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=480&langId=en