France, grève des services publics, 20 janvier 2005

Message de solidarité aux syndicats français de la Fonction Publique CGT, CFDT, FO, UNSA, CFTC

Bruxelles, 17 janvier 2005

Cher(e)s collègues,

La Fédération Syndicale européenne des Services Publics (FSESP), représentant 8 million d'agents publics en Europe, apporte son soutien à ses affiliés français pour la grève prévue le 20 janvier prochain.

La FSESP condamne le refus de négocier du gouvernement français et les décisions unilatérales de ce dernier sur les salaires affectant plus de 4.5 millions d'agents publics.

Il est indéniable que l'attitude du gouvernement envers ses agents publics s'inscrit dans une politique des services publics régressive. La perte effective du pouvoir d'achat des agents publics, de l'ordre de 5% depuis 2000, provoque un sentiment justifié de dévalorisation. S'ajoutent à cela les suppressions d'emplois, les manques d'effectifs et une précarité accrue qui contribuent à un affaiblissement constant des services publics.

EPSU soutient les revendications des syndicats français pour l'ouverture immédiate de véritables négociations sur les salaires, y compris le rattrapage du pouvoir d'achat des salaires et des pensions depuis 2000, le relèvement des bas salaires, et la réactualisation de la grille salariale permettant le bon développement de carrière des agents et la reconnaissance de leurs qualifications.

L'Europe a besoin de plus et de meilleurs services publics. En s'attaquant aux agents publics, le gouvernement français s'attaque au modèle de l'Europe démocratique et sociale que nous sommes déterminés à défendre et à faire progresser TOUS ENSEMBLE.

En solidarité

Carola Fischbach-Pyttel
Secrétaire Générale

More like this